LPMC

Partenaires

CNRS
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Offres d’emplois > Postes ouverts au concours

Poste MCF en section 28

Rhéologie de suspensions concentrées

Un poste de Maître de Conférences en sections 28, intitulé « Rhéologie de suspensions concentrées : développement de méthodes non conventionnelles », est ouvert au concours 2014 par l’Université de Nice Sophia Antipolis.

- Profil recherche :

Alors qu’il était généralement admis que la rhéologie des suspensions non browniennes était dominée par les forces hydrodynamiques entre particules, l’équipe du LPMC qui accueillera le/la candidat(e) recruté(e) a récemment montré que les contacts solides entre particules jouent un rôle primordial. Une conséquence directe est la remise en question d’une loi supposée « universelle » de variation de viscosité avec la fraction volumique de particules. Pour atteindre ce résultat, plusieurs méthodes de mesures des propriétés rhéologiques, beaucoup plus fiables et précises que les méthodes conventionnelles ont été développées.

Cette demande de poste s’inscrit dans cette dynamique : le maître de conférences recruté s’attachera à découvrir, au travers d’expériences, quels paramètres, encore cachés, jouent un rôle dans la rhéologie des suspensions concentrées. Parmi les pistes à suivre, on peut citer la nature des particules (module d’Young, rugosité, affinité avec le fluide suspendant…) et les interactions entre les particules et le fluide (glissement ?) et entre particules (déformation, friction ?).

Une attention particulière sera portée aux nombreux prolongements de ces études : que ce soit dans la rhéologie de suspensions de fibres, très utilisées dans l’industrie, dans l’études d’écoulements géophysiques comme les avalanches sous-marines ou les coulées de boues ou encore dans l’industrie des bétons où l’un des enjeux est de contrôler les forces entre grains pour augmenter la fluidité.

Contact : Fabrice.Mortessagne unice.fr & Elisabeth.Lemaire unice.fr

- Profil enseignement :

Le candidat enseignera au département de physique de la faculté des sciences. Il sera amené à enseigner des cours de physique générale dans les trois années de licence. Plus spécifiquement, grâce à ses connaissances en mécanique des fluides et en rhéologie, le candidat pourra s’investir dans les formations professionnelles ou de recherche de l’université dans ce domaine : licence professionnelle « Bâtiments à Hautes Performances Energétiques », masters « Physique des Matériaux, Mécanique et Modélisation Numérique », « Matériaux Qualité Management » et « Modeling and Scientific Computing ».

Contact : frederic.hebert unice.fr

Mots-clés

Fluides & Matériaux Complexes, Rhéologie des Suspensions