LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Recherche > Thèmes > Fluides & Matériaux Complexes > Magnétorhéologie - Nanomatériaux

Magnétorhéologie - Nanomatériaux

De nouveaux matériaux aux propriétés inédites sont conçus à partir d’assemblages de nano ou microparticules elles-mêmes fonctionnalisées pour faciliter leur dispersion dans une matrice ou un milieu suspendant, et également pour leur conférer une propriété spécifique en vue d’une application. Par exemple les nano ou microparticules magnétiques sont dispersées dans un liquide pour former un fluide magnétorhéologique dont la viscosité peut être fortement augmentée par application d’un champ magnétique. De même leur dispersion dans un monomère polymérisable donne naissance à un composite élastomérique dont les propriétés mécaniques, mais également électriques sont modulables par un champ extérieur. En premier lieu ce sont les propriétés rhéologiques de ces matériaux que nous étudions.

Nous développons également de nouvelles applications de ces particules magnétiques telles que leur fonctionnalisation pour capter à leur surface des polluants de type ions métalliques ou encore leur utilisation comme vecteur de destruction de cellules cancéreuses. Dans d’autres domaines c’est l’inclusion de molécules de colorant dans les canaux de microfibres d’argile qui va permettre de créer à la fois un renforcement de composites à base de polymères et de les colorer dans la masse. La maîtrise de l’agrégation des nanoparticules et de leur architecture avant la phase de séchage de même que leur consolidation est également un aspect important de nos recherches en vue du renforcement des propriétés mécaniques de certains composites. Les appareillages de la plateforme technologique Centre de micro & nanorhéométrie sont utilisés pour la caractérisation des nanoparticules et des propriétés rhéologiques de ces matériaux


- Personnels impliqués dans cette équipe (cliquez sur les liens pour plus d’information)

- projet