LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Année en cours > Thèse Sébastien Barale

Étude des procédés de synthèse et des modes d’action de produits pétroliers tels que les lubrifiants et les graisses

Thèse Sébastien Barale

à 10h30 en salle C. Brot

Compte tenu de la confidentialité des résultats, il vous sera demandé si vous assistez à la présentation, de bien vouloir signer une dérogation concernant la confidentialité.

Les travaux de recherche présentés dans cette thèse sont orientés vers la compréhension des mécanismes réactionnels propres aux produits pétroliers tels que les lubrifiants et les graisses par analyse thermique. La technique d’analyse thermique principalement utilisée était la calorimétrie de réaction. Dans un premier temps, une étude approfondie de la réponse instrumentale a été conduite. Une nouvelle méthode d’étalonnage a été proposée en se basant sur l’étalonnage par effet Joule. Avec ce type de correction, une étude cinétique plus précise peut alors être conduite, elle permet en outre d’étudier la cinétique de mécanisme complexes comme celles rencontrées avec les produits pétroliers. Dans un second temps, l’étude de la neutralisation de l’acide sulfurique par un lubrifiant marin a été effectuée. Cette étude a permis de développer une méthode d’analyse de routine permettant de comparer l’efficacité d’un lubrifiant à neutraliser une quantité précise d’acide sulfurique. Il devient alors possible d’estimer le temps nécessaire pour neutraliser l’acide afin d’éviter qu’il n’endommage l’intégrité des parties métalliques sensées être protégées par le lubrifiant marin. Une étude cinétique du phénomène de neutralisation, par l’intermédiaire des méthodes isoconversionnelles, a permis d’avoir une indication sur le modèle réactionnel pilotant ce mécanisme. Pour finir, l’influence du choix des paramètres tels que la température, les vitesses de chauffe où les temps de cuisson de graisse, a été étudié par en mêlant des techniques d’analyses thermique et rhéologiques. Pour atteindre cet objectif, la fabrication de graisses a été accomplie dans un calorimètre de réaction pour lequel un système d’agitation a spécifiquement été développé. Des informations importantes ont été extraites de cette étude et permettent ainsi de choisir judicieusement les paramètres à utiliser au cours des procédés de fabrication pour réaliser des économies en termes de temps et en termes de coût de fabrication.

Mots clés : calorimétrie de réaction, cinétique, méthode isoconversionnelles, lubrifiants, graisses, analyse thermique, point de goutte