LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2011 > Serge Galam

Les humains se comportent-ils comme des atomes ? L’exemple de la dynamique d’opinion

Serge Galam

à 11h en salle C. Brot

Les sondages d’opinions permettent de mesurer l’état de l’opinion à un moment précis sur une question précise, mais ils ne permettent pas de prédire comment et dans quelle direction elle évoluera. Il est donc crucial de savoir s’il est possible,au moins en principe, de prédire ce que sera l’état de l’opinion publique à propos d’un sujet controversé, comme l’acceptation ou le refus d’une réforme, ou même du résultat d’un référendum, dans un avenir relativement proche, connaissant son état à un moment donné ? La sociophysique, domaine en pleine expansion au niveau de la recherche internationale, postule que oui, il est possible de prédire la tendance d’une dynamique d’opinion. En particulier de déterminer quelle sera l’opinion finalement majoritaire. Elle se fonde sur un transfert adapté au sujet d’étude, de concepts et techniques issus de la physique statistique, pour décrire un certain nombre de problèmes sociaux et politiques. La dynamique d’opinion est alors modélisé à partir d’un modèle de réaction/diffusion couplé avec les techniques du groupe de renormalisation dans l’espace réel. L’exposé présentera les bases d’un modèle de dynamique d’opinion qui a permis entre autre, de prédire l’arrivée de Le Pen au deuxième tour des présidentielles de 2002 et la victoire du non au référendum sur la constitution européenne de 2005.

S. Galam, Public debates driven by incomplete scientific data : The cases of evolution theory, global warming and H1N1 pandemic influneza, Physica A, in press (2010)

S. Galam, « Heterogeneous beliefs, segregation, and extremism in the making of public opinions », Physical Review E 71, 046123 (2005) 1-5

S. Galam, « Contrarian deterministic effect : the hung elections scenario », Physica A 333 (2004) 453-460


invité par J. Rajchenbach

Voir en ligne : Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée (CREA), Ecole Polytechnique et CNRS