LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2011 > Raphael Clement

Mécanismes du développement pulmonaire chez les mammifères

Raphael Clement

Mercredi 12 octobre 2011

à 11h en salle C. Brot

Dans un système physique, la forme est le fruit des interactions entre les éléments constituant le système. En biologie du développement, le rôle central des gènes masque parfois que, comme dans tout système, la forme naît suite à des interactions inscrites dans l’espace et dans le temps, interactions qui doivent en revanche englober l’éventuelle régulation génétique de la croissance. La forme du poumon et l’émergence de ses traits frappants (arborescence, auto-évitement, ...) semblent ainsi rester obscurs à la génétique seule, ne serait-ce qu’à cause de la quantité énorme d’information que nécessiterait l’encodage exhaustif d’un tel arbre. Le mécanisme élémentaire de branchement reste lui aussi énigmatique. Dans mon exposé, je présenterai un modèle simple, basé sur la géométrie du primordium trachéo-bronchique et le patterning de Fgf10, responsable de la prolifération épithéliale. Ce modèle montre que l’émergence de tous les traits frappants de la morphologie du poumon s’explique très simplement à travers des considérations de géométrie et de diffusion de FGF10 dans le mésenchyme. Ainsi la forme ou le branchement ne sont pas encodés en tant que tels, mais le système est tel que la forme s’auto-régule pendant son développement.

Mots-clés

Fluides & Matériaux Complexes