LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Année en cours > Pascal Raux

Friction de gouttes en mouillage nul

Pascal Raux

Mardi 29 septembre 2015

à 14h en salle C. Brot

Une goutte placée sur une surface superhydrophobe ne s’étale que très peu, et est facilement mise en mouvement lorsqu’on incline son substrat. Une autre façon de s’approcher du mouillage nul est de placer une goutte sur un poudre suffisamment hydrophobe, ce qui forme une goutte enrobée de grains. Dans ces situations de gouttes non-mouillantes, les forces de frictions qui s’exercent sur la goutte sont bien plus faibles que celles observées sur des substrats usuels, et nous avons cherché à les caractériser. Dans cette présentation, nous nous intéresserons d’abord aux conditions de mouillage nécessaires pour former une goutte enrobée (ou à l’inverse pour imprégner une poudre), puis nous examinerons la quantité de grains entraînée lors de son dévalement. La force de friction qui limite la vitesse atteinte par une goutte enrobée sur un plan incliné sera ensuite détaillée. Nous comparerons enfin cette force à celle observée sur des surfaces superhydrophobes.