LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2011 > Olivier Xéridat

Ondes de Lamb en milieux complexes : propagation, diffusion, localisation.

Olivier Xéridat

Lundi 7 novembre 2011

14h en salle C. Brot

Les ondes élastiques qui se propagent dans les plaques minces constituent un outil performant pour l’étude de la propagation et de la diffusion des ondes en milieux complexes. Elles permettent d’élaborer des dispositifs expérimentaux de taille macroscopique, large bande et non invasifs lorsque la génération et la détection des ultrasons sont effectuées par laser. L’outil expérimental développé dans le cadre de cette thèse permet d’une part l’accès direct à la dynamique temporelle du champ de vibration normale des ondes de Lamb et d’autre part de dresser les cartographies spatiales d’amplitude et de phase des modes propres par traitement numérique. Les milieux complexes étudiés sont de deux types : les milieux homogènes chaotiques et les milieux hétérogènes diffusants. Pour les premiers, on s’intéresse aux effets de l’ouverture du système fermé vers l’extérieur sur les caractéristiques spectrales et spatiales des modes. Pour ce faire, une série d’expériences est réalisée à la surface d’un wafer de silicium de forme chaotique avec un taux de pertes locales variable. Une seconde étude a trait au problème complexe de la diffusion des ondes de Lamb par un trou non traversant : le trou « borgne ». Ses caractéristiques de résonateur basse fréquence permettent de disposer d’un grand nombre de diffuseurs efficaces dans un volume réduit. Dans de tels milieux désordonnés, les interférences entre les ondes multiplement diffusées peuvent bloquer la propagation des ondes : c’est le phénomène de "localisation d’Anderson" qui fait l’objet de la dernière partie de ce travail. On y décrit l’élaboration puis l’analyse d’un milieu localisant constitué d’une plaque de silicium contenant une collection aléatoire de trous borgnes.

Mots-clés

MOSAIQ