LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2011 > Ngân Nguyen Thi Kim

Optique non linéaire dans des polymères et propriétés dispersives de structures résonantes.

Ngân Nguyen Thi Kim

Vendredi 15 avril 2011

à 14h en salle C. Brot

Dans ce séminaire, nous aborderons en premier lieu, deux mécanismes de photo-orientation de molécules organiques photo-isomérisables, à savoir : l’anisotropie photoinduite et la polarisation tout-optique. L’anisotropie photoinduite est la création de biréfringence et de dichroïsme par application d’une onde polarisée résonante. La polarisation tout-optique permet d’induire une non-centrosymétrie grâce à l’interférence d’un faisceau intense à w avec son harmonique 2w (2w est résonant). La mesure simultanée du dichroïsme photoinduit, dû au pompage à un et deux photons et de la génération d’harmonique a montré, pour la première fois de façon directe, que la génération de chi 2, comme celle d’anisotropie, est le résultat de la redistribution angulaire due à la photoisomérisation. Dans une seconde partie, nous présenterons la modélisation d’une fonction tout-optique de remise en forme de signaux optiques à 40 Gbits/s à base de filtres non linéaires composés de groupes de trois micro-résonateurs couplés. Enfin nous présenterons une étude expérimentale et théorique des propriétés dispersives de structures photoniques à base de résonateurs. Nous présenterons des résultats sur la transparence induite par couplage de résonateurs actifs pour la réalisation d’états de lumière lente. Nous terminerons par la présentation d’une méthode hybride spectrale/temporelle associée à un modèle analytique pour la caractérisation de résonateurs de facteurs de surtension très élevés (>10^8). Cette méthode permet la mesure du facteur de surtension global et la discrimination, de manière univoque, des facteurs Q0 intrinsèque (résonateur) et Qe extrinsèque (coupleur) du dispositif.

Mots-clés

MOSAIQ