LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2010 > Nadège Ollier

Verres sous irradiation ionisante : du verre nucléaire aux verres pour l’optique

Nadège Ollier

Jeudi 16 septembre 2010

Sous irradiation ionisante (électrons-gamma-UV), un certain nombre de défauts ponctuels sont crées dans les verres. L’accumulation de ces défauts engendre à forte dose (au-delà du GGy) des modifications structurales. Dans le verre nucléaire de nature borosilicatée, nous avons montré que la migration des alcalins entrainait une augmentation de la polymérisation du verre et la formation d’oxygène moléculaire dissout à la surface ainsi qu’une modification de la coordinence de certains cations [1-2].

Dans des verres dopés s’opèrent des changements de valence de certaines terres rares ou métaux de transition. Afin de mieux comprendre ces processus et notamment d’étudier les espèces transitoires, nous avons réalisé des mesures de photoluminescence in situ sur l’accélérateur d’électrons de haute énergie du LSI [3]. Nous évoquerons dans un premier temps les résultats obtenus sur des verres dopés samarium.

La seconde partie de cet exposé sera consacrée à des verres dopés Yb (verres borosilicatés et préformes de fibre optique). Nous verrons comment l’irradiation peut modifier l’environnement de la terre rare et ses propriétés de luminescence.

[1] B. Boizot, N. Ollier, F. Olivier., E. Malchukova, D. Ghaleb, G. Petite (2005) Nuclear Instrument Methods in Physics Research B, 240 146-151.

[2] N. Ollier, B. Boizot, B. Reynard., D. Ghaleb, G. Petite (2005), Journal of Nuclear Materials, .340 209-213.

[3] N. Ollier, B. Boizot, P. L’henoret, S. Guillous, G. Petite (2009) Journal of Applied Physics 105, 113515


ps : invitée par W. Blanc

Voir en ligne : Laboratoire des Solides Irradiés Ecole Polytechnique