LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Année en cours > Martin Monloubou

ATTÉNUATION D’ONDES DE SOUFFLE DANS LES MOUSSES LIQUIDES

Martin Monloubou

Jeudi 19 février 2015

à 11 h en salle C. Brot

De par leur importante viscosité apparente, les mousses liquides se révèlent être d’excellents systèmes pour absorber l’énergie. Cette propriété est par exemple utilisée dans le domaine militaire pour atténuer l’onde de souffle résultant d’une explosion ou capturer les débris projetés. Néanmoins, les mécanismes de dissipation sous-jacents restent mal compris. Nous abordons ce problème en étudiant l’impact d’une onde de choc sur une mousse. Nous utilisons un tube à choc pour envoyer l’onde de choc sur une mousse très bien contrôlée en fraction liquide, taille de bulles et physico-chimie. L’onde de choc engendre la création d’une cavité dans la mousse et se propage à travers tout l’échantillon. La dynamique résolue finement en temps et en espace en caméra rapide et les signaux de pression sont mesurés simultanément. Nous mettons en évidence l’influence de la taille des bulles sur l’atténuation du signal de pression et la vitesse de propagation de l’onde dans la mousse. L’effet de l’amplitude du choc sera également discuté.

Martin Monloubou, Arnaud Saint-Jalmes, Benjamin Dollet, Isabelle Cantat

Institut de Physique de Rennes, Université Rennes 1, CNRS, Rennes, France