LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2012 > Florian Kaiser

Photonic entanglement engineering for quantum information applications and fundamental quantum optics

Florian Kaiser

Lundi 12 novembre 2012

à 14 h en salle C. Brot

Le but de cette thèse est de développer des sources d’intrication photonique pour étudier les réseaux de communication quantique et l’optique quantique fondamentale. Trois sources très performantes sont construites uniquement autour de composants standards de l’optique intégrée et des télécommunications optiques.

La première source génère de l’intrication en polarisation via une séparation déterministe des paires de photons dans deux canaux adjacents des télécommunications. Cette source est donc naturellement adaptée à la cryptographie quantique dans les réseaux à multiplexage en longueurs d’ondes.

La seconde source génère, pour la première fois, de l’intrication en time-bins croisés, autorisant l’implémentation de crypto-systèmes quantiques à base d’analyseurs passifs uniquement.

La troisième source génère, avec une efficacité record, de l’intrication en polarisation via un convertisseur d’observable temps/polarisation. La bande spectrale des photons peut être choisie sur plus de cinq ordres de grandeur (25 MHz - 4 THz), rendant la source compatible avec toute une variété d’applications avancées, telles que la cryptographie, les relais et les mémoires quantiques. Par ailleurs, cette source est utilisée pour revisiter la notion de Bohr sur la complémentarité des photons uniques en employant un interféromètre de Mach-Zehnder dont la lame séparatrice de sortie se trouve dans une superposition quantique d’être à la fois présente et absente.

Enfin, pour adapter la longueur d’onde des paires des photons télécoms intriqués vers les longueurs d’ondes d’absorption des mémoires quantiques actuelles, un convertisseur cohérent de longueur d’onde est présenté et discuté.

Mots-clés

MOSAIQ