LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Année en cours > Exposés de première année de thèse

Exposés de première année de thèse

à 11h en salle C. Brot

11 h Aktas Djeylan

Réseau quantique de communication à base d’intrication

Directeur : Sébastien Tanzilli, Co-directeur : Anders Kastberg

L’intrication, qui se situe au coeur de la théorie quantique, trouve aujourd’hui des applications dans le domaine de l’information quantique. Elle constitue une ressource essentielle pour les expériences de distribution quantique de clés secrètes et pour la manipulation de l’information quantique au travers de la téléportation et du stockage quantiques. Cette précieuse ressource se situe au coeur des deux projets de ma thèse. Le 1er projet concerne la réalisation d’une source de paires de photons intriqués distribués dans un peigne de paires de canaux DWDM des télécoms pour des applications de type réseaux quantique haut débit. Je m’attacherai à montrer plus particulièrement l’originalité de la démarche ainsi que les résultats expérimentaux. Toujours dans le cadre des réseaux de communication quantique longue distance, la mise en place de nœuds permettant le stockage de bits d’information quantique (qubits) représente aujourd’hui une tâche à la fois difficile mais essentielle au bon fonctionnement des réseaux. Mon 2nd projet consiste à réaliser une interface entre une mémoire quantique et un réseau permettant de distribuer l’intrication sur de longues distances. Après avoir motivé ce projet, je présenterai des résultats préliminaires. Enfin je présenterai le programme de ma 2nd année qui sera centrée autour de ce projet.

11 h 20 Böhm Julian

Generating particle-like scattering states in absorptive wave transport

Directeur : Ulrich Kuhl, Co-directeur Fabrice Mortessagne

Particle-like scattering states show trajectorylike wave function patterns in wave transport through complex scattering systems. These states are the eigenstates of the Wigner-Smith time-delay matrix Q and of the transmission matrix T which have short time-delays and high transmissions. Using this property we can extract the particle-like states directly from the scattering matrix S of the system. The exact procedure to create particle-like states using only the S-matrix was introduced by Rotter et al. (PRL 106, 120602 (2011)). Our goal is to implement this idea experimentally using our microwave techniques. Consequently, experimental effects like absorption, noise, etc. have to be taken into account leading to an extension of the original procedure. To study the transport of these modifiable highly collimated wave fronts experimentally brings us one step closer to possible applications in the area of secure and low power communication.