LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Année en cours > Exposés de deuxième année de thèse : Partie 2

Exposés de deuxième année de thèse : Partie 2

à 11h en salle C. Brot

Chaque exposé dure 20 minutes, puis sera suivi de 5 à 10 minutes de questions.

10h00 - 10h30

Djeylan Atkas

Titre : Intrication photonique, des tests fondamentaux de l’optique quantique aux applications en communication quantique

Résumé : L’intrication se situe au coeur de la théorie quantique. Longtemps laissée au rang des fondations, elle trouve aujourd’hui des applications dans le domaine de la communication et du traitement quantiques de l’information.
L’intrication est également au coeur de mon travail de thèse qui s’articule autour de deux facettes complémentaires que sont l’optique quantique fondamentale et les applications en communication quantique. Il s’agit d’effectuer des tests fondamentaux destinés à prouver l’existence de corrélations non-locales dans des conditions plus larges que celles proposées par John Bell en 1964. Ainsi, la mise en évidence de ces corrélations non-classiques permet d’envisager la mise en place de véritables crypto-systèmes quantiques indépendamment du matériel physique employé. Fort des résultats obtenus lors de ces études (théoriques et expérimentales), j’ai réalisé, d’un point de vue plus appliqué, un lien de distribution de clés secrètes basé sur l’intrication photonique et l’exploitation massive de composants et de fibres optiques au standard des télécommunications. Cette expérience a été établie sur une distance de 150 km et a permis d’obtenir des débits records, montrant, comme c’est le cas des réseaux de communication classique, une optimisation de la capacité du lien optique considéré.

10h30 - 11h00

Ali El-Amri

Titre : Modélisation théorique et numérique de la propagation d’une onde de cavitation

Résumé : Nous cherchons à montrer que dans un volume confiné, la formation d’une bulle de cavitation provoque la nucléation d’une bulle de cavitation dans un volume voisin.
Pour ce faire nous nous sommes limités à deux cavités identiques remplies initialement d’eau liquide. Dans l’une d’entre elles, nous avons fait nucléer une bulle de vapeur d’eau. A cause du volume confiné, cette bulle va vibrer propageant ainsi une onde de dépression dans le milieu. Cette onde a pour effet de faire varier la pression dans les deux cavités. Ce changement de pression provoque la déformation du mur séparant les deux micro-cavités. Le mur, se déformant, vibre aussi mais à une fréquence pus faible que celle de la bulle.
Nous montrerons que le couplage de la vibration de la bulle et la vibration de la plaque séparant les deux cavités permet de faire baisser la pression de la cavité sans bulle de façon à augmenter la probabilité de nucléation dans la cavité sans bulle.

11h00 - 11h30

Maxim Neradovskiy

Titre : Investigation of the nanodomains appeared after creation of proton exchange waveguides in periodically poled LiNbO3 crystals by piezoresponse force microscopy

Résumé : I’m going present the material characterization that has been made to explain the poor nonlinear performance observed in certain channel waveguides produced by soft proton exchange in periodically poled congruent lithium niobate (PPLN) crystals. The study was performed using complementary methods of domain visualization : piezoelectric force microscopy. It has been shown that the waveguide fabrication process can induce the formation of the structure of needle like nanodomains, which can be responsible for the degradation of the nonlinear response of the waveguides created in PPLN crystals.