LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2013 > Exposés de 1re année de thèse

Exposés de 1re année de thèse

Mardi 2 juillet 2013

à 10h40 en salle C. Brot

10:40 : Bignon Cécile

Directeurs : Frédéric Guittard et Denis Josse

Impact de la nature des nanoparticules en réseau sur l’efficacité de topiques cutanés protecteurs ou décontaminants

Ce projet fait suite à un premier programme de recherche (2009-12) financé par la DGA. Les objectifs de la présente proposition de travail doctoral correspondant à la mise au point de polymères fonctionnalisés par des nanoparticules de différentes natures chimiques et de différentes tailles (du nano au micro) afin de moduler ou réguler les propriétés de protection cutanée par voie topique et/ou de décontamination. Nous nous proposons donc d’explorer maintenant un grand nombre de nanoparticules de par leur nature (oxyde de cérium, de fer, …), leur taille et leur formulation (mélange de nanoparticules de nature différente dans un même réseau) afin de moduler ou de réguler les propriétés biologiques des formulations pour la protection ou la décontamination.

11:00 : El-Maiss Janwa

Directeur : Frédéric Guittard, co-directrice : Élisabeth Taffin De Givenchy

Synthèse de nouveaux matériaux à faible énergie de surface

Les tensio-actifs fluorés sont aussi appelés « super tensio-actifs ». Les propriétés uniques de l’atome de fluor permettent à ces tensio-actifs de réduire la tension de surface beaucoup plus bas que leurs homologues hydrocarbonés. Ils se distinguent par leur capacité de survivre dans les milieux corrosifs. Ces surfactants sont indispensables dans de nombreuses applications : peinture, adhésion, émulsion… Due à ces propriétés et ces vastes domaines d’application, ces tensio actifs sont devenus bio-persistants et bioaccumulables, d’où l’intérêt du développement de nouvelle génération diminuant par suite ces effets secondaires.

Ce projet est basé sur une intelligente conception moléculaire permettant la génération des surfactants non-fluorés ayant des propriétés comparable en terme de propriétés physico-chimiques à celles des surfactants fluorés limitant par suite leur effets nocifs sur l’environnement.

11:20 : Moreillon Olivier

Directeur : Frédéric Guittard, co-directrice : Sonia Amigoni

Alternative au séchage oxydatif des peintures alkydes

Le séchage des peintures alkydes repose à l’heure actuelle sur un séchage oxydatif catalysé par les sels de Cobalt dont l’utilisation sera restreinte par REACH. L’objectif de cette thèse est donc de développer un nouveau mécanisme de séchage plus respectueux de l’environnement.