LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Année en cours > Claude Dion

Atomes en réseaux optiques dissipatifs : dynamique et statistique

Claude Dion

Jeudi 15 septembre 2016

à 10h30 en salle C. BROT

Les processus d’interaction entre atomes alcalins et les réseaux optiques dissipatifs, structures périodiques créées par l’interférence de faisceaux laser, sont connus depuis plusieurs décennies et ont permis l’émergence de méthodes de refroidissement d’atomes, permettant d’obtenir des températures de l’ordre du microkelvin. Au-delà de leur usage comme technique de refroidissement, les réseaux optiques dissipatifs présentent un intérêt inhérent de par leurs propriétés statistiques, telles que la (possible) présence de distributions de vitesses suivant une loi de puissance ou la rectification de bruit en movement dirigé, connu sous le nom de moteur brownien. Je présenterai nos travaux récents sur la dynamique des ces atomes en réseaux optiques dissipatifs, en particulier la démonstration de la coexistence de deux « modes », atomes froids et atomes chauds, dans la distribution de vitesses. Je discuterai aussi des liens entre ces systèmes et le mouvement brownien en potentiels périodiques tel qu’étudié en physique statistique.