LPMC

Partenaires

CNRS UNS
UCA



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives > Année 2009 > Alain Aspect

L’effet Hanbury Brown and Twiss atomique

Alain Aspect

à 10h en salle C. Brot

L’invention il y a cinquante ans de la méthode d’interférométrie d’intensité, par deux astronomes, R. Hanbury Brown et R. Q. Twiss, marque la naissance de l’optique quantique moderne. En mettant l’accent sur les corrélations d’intensité, dont l’interprétation en termes de photons provoqua une polémique, elle mit en lumière le concept d’interférence à deux particules. Grâce aux progrès dans le domaine des atomes ultra-froids, et à la possibilité de détecter les atomes d’hélium métastable un par un, nous avons pu observer l’effet Hanbury Brown et Twiss atomique, non seulement avec l’hélium 4 -un boson, mais aussi avec l’hélium 3 -un fermion. Ces expériences, qui mettent en évidence le caractère profondément quantique de l’effet, ouvrent la voie à d’autres études en optique atomique quantique, en particulier l’observation de paires d’atomes intriqués.


Institut d’Optique Graduate School,

Palaiseau, France

Mots-clés

MOSAIQ

Dans la même rubrique :